Daniel Cokely

Daniel Cokely was born in the free state of Vermont around 1786. He was probably born free. He came to Upper Canada around 1805 as a young man and settled in the Town of York. There he worked for the Boultons, a prominent family.  D’Arcy Boulton, Sr., was the Solicitor General of Upper Canada.  Daniel Cokely petitioned for land in 1807, with the backing of both D’Arcy Boulton, Jr., and Isaac Collumbes, a gunsmith in the Town of York. The lot he wanted was prime land in the township of Trafalgar (in present-day Oakville, Ontario). His petition was turned down: that prime piece of land went to another petitioner.

In 1808, it seems that Daniel Cokely was hired to help clear the Penetanguishene Road, which had just been surveyed.  He returned to the Town of York in 1811 and married Elizabeth Austin on January 13. In March of that year, Daniel Cokely faced charges of aiding and advising two enslaved persons who were allegedly caught stealing property and attempting to escape. Testimony from Isaac Collumbes helped to clear his name.

In July of that same year, Elizabeth Cokely placed charges against her neighbour for “Assault and forcibly entering into a Dwelling House.” It appears that Elizabeth and her neighbour, Leah Flanagan, did not get on very well. The court finally decided that both women had to post a bond to keep the peace between them. The four people who acted as witnesses for Elizabeth Cokely were connected to the Coloured Corps.

Daniel Cokely appears on the first muster roll of the Coloured Corps. He probably saw action in the Battle of Queenston Heights. Since his name does not appear on later muster rolls, it is assumed that he did not re-enlist for later war-related duty.

20. Oro Plaque in Simcoe_www.ontarioplaques.comIn 1825, Daniel Cokely petitioned for a land grant in Oro Township and he was given a location ticket for Lot 22, Concession 2. He probably wanted more land to support his growing family: he and Elizabeth had seven children to feed and clothe!

By 1834, Elizabeth had died and Daniel married Mary Oliver. Daniel would have been about 48 years of age.  As his sons grew, he petitioned for more land and acquired Lot 14 in Concession 2, and later purchased part of Lot 12 in Concession 5, in Oro.

In 1837, when the Rebellion broke out, his sons, Daniel, Jr., and Nathaniel signed up with the Oro-Medonte Volunteers, which was a racially integrated unit. Daniel, Jr., died in Toronto while on militia duty in 1838.  Of the remaining Cokely children, several married, some staying in Oro and others moving as far away as Syracuse, New York.

Daniel Cokely married his third wife, Jane Williams, in 1844. As there is no record of either of them in the 1861 census, it is thought that they were both dead and probably buried in the African cemetery in Oro Township.

Throughout his adult life, Daniel Cokely made many connections with both free and enslaved African Canadians. He chose to serve his country by enlisting with the Coloured Corps and he was an important member of the Black community in Oro Township.

Read the Report

Watch the Augmented Reality vignette

Download the Lesson Plan

Check out the related documents

Related Stories:

Back to Soldier Stories

 

Daniel Cokely

Daniel Cokely est né dans l’État libre du Vermont vers 1786. Il est probablement né libre. Il est arrivé au Haut-Canada vers 1805, comme jeune homme, pour s’installer dans la ville de York. Là, il a travaillé chez la famille éminente des Boulton. D’Arcy Boulton, père, était le solliciteur général du Haut-Canada. En 1807, Daniel Cokely a présenté une pétition pour obtenir une terre, avec l’appui du fils de D’Arcy Boulton et d’Isaac Collumbes, un armurier de la ville de York. La terre qu’il voulait en était une de première qualité dans le canton de Trafalgar (maintenant Oakville en Ontario). Sa pétition a été rejetée; cette terre de première qualité a été accordée à un autre pétitionnaire.

En 1808, Daniel Cokely semble avoir été embauché pour aider à déblayer la route de Penetanguishene qui venait d’être arpentée.  Il est retourné dans ville de York en 1811 où il a épousé Elizabeth Austin le 13 janvier. Au mois de mars de la même année, Daniel Cokely a été accusé d’avoir aidé et conseillé deux esclaves qui auraient été pris à voler du terrain et à chercher à s’enfuir. Le témoignage d’Isaac Collumbes a aidé à l’innocenter.

En juillet de cette même année, Elizabeth Cokely a porté plainte contre sa voisine pour « voie de fait et entrée de force dans une  maison d’habitation. » Il semble qu’Elizabeth et sa voisine Leah Flanagan ne s’entendaient pas très bien. La cour a finalement décidé que les deux femmes devaient garantir par un cautionnement de vivre en paix ensemble. Les quatre personnes qui ont servi de témoins pour Elizabeth Cokely étaient liées au Coloured Corps.

Le nom de Daniel Cokely apparait sur la première feuille d’appel du Coloured Corps. Il a probablement participé à la bataille de Queenston Heights. Puisque son nom n’apparait pas sur les autres feuilles d’appel, on présume qu’il ne s’est pas enrôlé pour d’autres tâches liées à la guerre.

1. Oro Map_Simcoe County ArchivesEn 1825, Daniel Cokely a présenté une pétition pour obtenir une concession de terre dans le canton d’Oro et a obtenu un billet de location pour le lot 22 de la concession 2. Il voulait probablement plus de terre pour soutenir sa famille grandissante : Elizabeth et lui avaient sept enfants à nourrir et à vêtir!

En 1834, Elizabeth étant morte, Daniel a épousé Mary Oliver. Daniel avait alors environ 48 ans. Étant donné que ses fils grandissaient, il a présenté une pétition pour obtenir plus de terre et a obtenu le lot 14 de la concession 2 et acheté plus tard une partie du lot 12 de la concession 5.

En 1837, lors du déclenchement de la rébellion, ses fils Daniel Jr. et Nathaniel se sont engagés au sein des volontaires d’Oro-Medonte qui était une unité racialement intégrée. Daniel Jr. est décédé en 1838 à Toronto pendant qu’il exerçait ses fonctions dans la milice. Parmi le reste des enfants Cokely, plusieurs se sont mariés, certains demeurant à Oro et d’autres déménageant à Syracuse dans l’État de New York.

Daniel Cokely a épousé sa troisième femme, Jane Williams, en 1844. Étant donné qu’ils n’ont ni l’un ni l’autre été enregistrés lors du recensement de 1861, on présume qu’ils étaient morts et sans doute enterrés dans le cimetière africain du canton d’Oro.

Tout au long de sa vie d’adulte, Daniel Cokely a établi beaucoup de liens avec les Afro-Canadiens libres et esclaves. Il a choisi de servir son pays en s’enrôlant dans le Coloured Corps et il est devenu un membre important de la communauté noire du canton d’Oro.

Lire le rapport

Regardez de vignette améliorée sur la réalité

Télécharger le plans de cours

Vérifier les documents connexes

Autres histoires connexes:

Retour à la page sur les histoires de soldats

 

Share