James & Humphrey Waters

James and Humphrey Waters served with the Coloured Corps during the War of 1812. Their parents, Humphrey Sr. and Ann, had settled in the Town of Niagara around 1794, having lived in Quebec, possibly Detroit, and then in various townships along the northern shore of the St. Lawrence River.

James, the elder brother, had been born about 1773, while Humphrey was born sometime between 1776 and 1780. When war was declared in 1812, they would have been in their mid to late thirties. They left wives and children behind in the Niagara area when they joined the Coloured Corps. James served as a sergeant while Humphrey served as a corporal.

St.Mark's cemetery

Grave of John Waters. Image courtesy of St. Mark’s Anglican Church.

When the Americans attacked Fort George in the spring of 1813, they took the town of Niagara and burned it to the ground before finally retreating in December of that year. During the American occupation, the town and the surrounding farmland was mostly inhabited by women and children, and men too old to fight. Humphrey Waters’ wife, Catharine, and their three children found themselves destitute when their farm was looted by American soldiers looking for food and clothing. They were driven from their home and had to receive charitable funds from Reverend Addison of the Niagara Anglican Church.

In the spring of 1814, both Catharine and James’ wife Clarissa gave birth to sons. Pregnancy and childbirth during wartime would not have been easy. James and Clarissa’s baby son was baptized by Reverend Addison on June 26, 1814, just days before the bloody battle of Lundy’s Lane. Sadly, the child did not live long and he was buried in November that same year. Humphrey and Catharine’s four sons were baptized by Reverend Addison on September 6 of that year. Life passages continued, even through the harsh conditions of war.

In 1816, Humphrey Waters filed a claim for property and crops lost during the war. As of June 1823, he still had not received compensation for these losses. Both he and his brother James struggled to rebuild their lives. Humphrey received a land grant in Oro Township, Simcoe County, which he leased to others. James spent years trying to claim patents for land in the Kingston area which had been owned by their late father, Humphrey Sr.  James died around 1840. His brother Humphrey simply disappeared. There is the possibility that he may have been captured and sold into slavery, either while on a visit to New York, or from the Niagara region, where there is evidence that slave catchers were operating even north of the border.

The many descendants of Humphrey and James went on to live full and interesting lives. They have a proud heritage in the stories of these two brothers who served in the Coloured Corps.

Read the Report

Watch the Augmented Reality vignette

Download the Lesson Plan

Check out the related documents 

Related Stories:

Back to Soldier Stories

 

James & Humphrey Waters

James et Humphrey Waters ont servi dans le Coloured Corps pendant la Guerre de 1812. Leurs parents, Humphrey Sr. et Ann s’étaient établis dans la ville de Niagara vers 1794, ayant vécu dans la Province de Québec, probablement à Détroit, et ensuite dans diverses petites villes le long la rive nord du fleuve Saint-Laurent.

James, le plus vieux des deux frères, est né vers 1773, alors que Humphrey est né entre 1776 et 1780. Lorsque la guerre est déclarée en 1812, ils auraient été dans le milieu de la trentaine. Ils ont laissé leurs épouses et leurs enfants dans la région du Niagara lorsqu’ils se sont joints au Coloured Corps. James a servi comme sergent et son frère Humphrey comme caporal.  

Lorsque les Américains ont attaqué le fort George au printemps de 1813, ils ont pris la ville de Niagara et l’ont complètement brûlée avant de finalement battre en retraite en décembre de cette même année. Pendant l’occupation américaine, la ville et les terres agricoles environnantes étaient surtout habitées par des femmes et des enfants et par des hommes trop vieux pour se battre. Catharine, l’épouse de Humphrey Waters, et leurs trois enfants se sont trouvés complètement dénués quand leur ferme a été pillée par des soldats américains cherchant de la nourriture et des vêtements. On les a chassés de leur maison et ils ont dû avoir recours à des fonds de secours du révérend Addison de l’Église anglicane de Niagara.

Au printemps de 1814, Catharine (l’épouse de Humphrey) et Clarissa (l’épouse de James) ont chacune accouché d’un fils. Une grossesse et un accouchement pendant une guerre ne peuvent avoir été faciles. Le fils de James et Clarissa a été baptisé par le révérend Addison le 26 juin 1814, juste quelques jours avant la bataille sanglante de Lundy’s Lane. Malheureusement, l’enfant n’a pas vécu longtemps et a été enterré en novembre de cette même année. Le 6 septembre de cette année-là, les quatre fils de Humphrey et Catharine ont été baptisés par le révérend Addison. Les traversées de la vie se poursuivaient, malgré les dures conditions de la guerre.

En 1816, Humphrey Waters a présenté une demande d’indemnisation pour la perte de propriété et de récoltes pendant la guerre. En juin 1823, il n’avait toujours pas reçu de compensation pour ces pertes. Lui et son frère James se sont démenés pour reconstruire leur vie. Humphrey a reçu une concession de terre dans le canton d’Oro, dans le comté de Simcoe, qu’il a louée à d’autres gens. James a passé des années à tenter de revendiquer les brevets de terre dans la région de Kingston qui appartenaient à son père Humphrey Sr. de son vivant. James est mort vers 1840. Son frère Humphrey a simplement disparu. Il se peut qu’il ait été capturé et vendu comme esclave, soit en visitant New York ou dans la région du Niagara où il y a des preuves que des traqueurs d’esclaves trafiquaient même au nord de la frontière.

Advert

Advertisement for Daniel Servos Waters’ livery stables.

Les nombreux descendants de Humphrey et de James ont vécu des vies pleines et intéressantes. Les histoires de ces deux frères qui ont servi dans le Coloured Corps leur assurent un héritage dont ils sont fiers. 

Lire le rapport

Visionner la vignette à réalité augmentée

Télécharger le plans de cours

Vérifier les documents connexes

Autres histoires connexes:

Retour à la page sur les histoires de soldats

 

Share